Auguste Daum 

1853-1908

Verrier

 

La dynastie des Daum commence dans le verre avec Jean Daum (1825 - 1885), notaire à Bitche qui, poussé par la guerre de 1870, s'est retrouvé à financer la Verrerie de Nancy dans la ville du même nom.

Devant la mauvaise santé financière de la verrerie.

Auguste Daum né à Bitche en 1853 – Décédé à Nancy en 1909, qui suivait une formation de juriste se voit obligé d'en prendre la tête, après qu'elle eut été rachetée pour la sauver de la faillite.

Il confie en 1891 à son frère Antonin né à Bitche en 1864 - Décédé à Nancy en 1930, à sa sortie de l'École Centrale, le département d'art et lui donne tous les moyens de travailler pour suivre le sillage creusé par Émile Gallé dans la verrerie Art nouveau.

Les ateliers des Daum ont formé quelques-uns des grands noms de l'Art nouveau comme Jacques Gruber, le peintre qui revient à Nancy en 1894, Almaric Walter en 1904 pour développer des pâtes de verre, Henry Bergé, qui y est maître décorateur, les frères Schneider qui y font leur débuts, Eugène Gall, le fils d'un des verriers.

Antonin commence en 1891 avec quelques modèles simples pour continuer rapidement avec la gravure à l'acide puis en passant à des modèles utilisant les techniques de gravure à la roue, de verres à deux ou trois couches.

Sous l'impulsion d'Émile Gallé, ils font partie de la mouvance qui crée l'École de Nancy dont Antonin Daum devient vice-président.

Il joue un rôle important lors de l'exposition internationale de l'Est de la France en 1909.

Il assure après 1918 l'adaptation de l'entreprise aux nouvelles conditions de productions soucieux d'y maintenir qualités, techniques et orientations esthétique plus qu'utilitaire.

Ce n'est que dans les années 1920, que Paul, un des fils d'Auguste oriente la production vers l'Art déco devant la perte d'intérêt du public pour l'Art nouveau.

Ses enfants et petits-enfants continuent ce travail jusqu'aux années 1990.

La cristallerie existe toujours et sa production est internationalement connue.

 

 

Auguste Daum